Zone de confort : comment en sortir et être confiant ?

Zone de confort : comment en sortir et être confiant ?

En partant en Erasmus, je me suis rendu compte à quel point la problématique de la zone de confort était importante.

De plus, en partant je souhaitais dépasser cette zone pour devenir plus confiante et ainsi améliorer mes relations. Ainsi, dans cet article, je te parle de toute ma réflexion sur le sujet et je te donne également des pistes pour pouvoir toi aussi élargir ta zone de confort.

Pour commencer, une petite définition s’impose :

Qu’est-ce-qu’une zone de confort ?

La zone de confort est un concept théorique qui représente la zone qui nous entoure et dans laquelle nous nous sentons serein, détendu, décontracté… Puis, à l’extrême limite de cette zone se trouve la zone de danger ou zone d’inconfort. Quand cette zone est atteinte, nous ressentons un stress plus ou moins aigu, de la gêne et notre cœur bat à 1000 à l’heure ! Je pense que tu vois de quoi je parle… Mais attention, cette frontière est mobile et ne se situe pas au même endroit pour tout le monde. Certains seront à l’aise dans certains domaines tandis que d’autres extrêmement mal à l’aise et inversement. On déteste tous ce moment où l’on sent notre corps fébrile sous l’effet du stress… Alors oui on le déteste, mais dans cet article, je te prouve que cet état dans une certaine mesure, est bénéfique pour toi !

schéma zone de confort

Pourquoi ne pas rester dans sa zone de confort ?

Pour mieux t’expliquer pourquoi je pense qu’il est bénéfique de sortir de sa zone de confort, laisse-moi te parler de mon expérience :

La traversée du desert

Etant gamine, j’ai toujours était quelqu’un d’extravertie, curieuse, j’adorais rencontrer de nouvelles personnes et parler sans arrêt… Mes maîtresses remplissaient mes bulletins de « pipelette », « bavardes » et j’en passe… Arrivée au collège, les critiques ont commencé à tomber de même que ma confiance … J’avais peur du regard des autres, aller vers les autres était un supplice, j’évitais tout contact avec les gens et je restais le plus souvent chez moi, dans ma chambre : ma zone de confort. C’est alors que j’ai commencé ce que j’appelle « ma traversée du désert ».

traversée du desert

Le bout du tunnel

Le lycée est arrivé et j’ai petit à petit retrouvé de la confiance en sortant de ma zone de confort… J’ai commencé par me mettre au sport, puis je me suis engagé à la Croix Rouge en tant que secouriste et c’est ainsi que j’ai pu me sentir utile à une cause. J’ai alors retrouvé ma vraie personnalité, celle d’une personne extravertie qui adore faire de nouvelles rencontres. Cependant, j’avais toujours beaucoup de mal à être à l’aise en public, surtout avec les gens du lycée. Je ne me sentais pas à ma place

L’envol

Me voilà en première année d’études supérieures et je ne connais personne dans ma classe, mais cette fois j’avais changé. Grandie et plus sûr de moi, j’ai vu ça comme une opportunité de rencontrer des gens qui me ressemblaient vraiment. En participant à un cours de sport seule, j’ai ainsi rencontré mes meilleurs amis. Cette même année, j’ai gagné un drone en participant à un concours, j’ai participé à une journée pour créer une application où j’ai pu échanger avec des professionnels du domaine. Et pour terminer, je suis parti en Espagne pendant 2 mois et demi

Pendant ma deuxième année, j’ai continué ainsi, je travaillais dans une entreprise 3 jours par semaine où j’ai dû sans arrêt prendre sur moi pour demander de l’aide et proposer mes idées. De plus, je me suis lancé le défi de dire « oui » à tout pendant tout un mois.

défi dire oui

A la fin de ces deux années d’études, je ne voulais clairement pas m’arrêter là… Une soudaine envie de voyager s’est emparée de moi et me voilà aujourd’hui en Irlande. Sans amis ni famille, je parle anglais presque toute la journée, je rencontre tous les jours de nouvelles personnes de cultures différentes. Mais, parce qu’il y a toujours un « mais », je remarque aussi que malgré le voyage qui est un saut dans sa zone de danger, on essaye inconsciemment de se récréer une zone de confort dans notre zone d’inconfort :

schéma zone de confort

Pour certaines personnes, la création de cette zone protectrice est indispensable pour ne pas succomber au sentiment de stress que suscite ce genre d’expérience. Ainsi lorsqu’on part à l’étranger, on va essayer de trouver des gens qui parle notre langue de peur de l’inconnu et on se créé une routine… Une nouvelle zone de confort se forme alors…

Conclusion

Pour répondre à la question : Pourquoi alors faudrait-il sortir de cette zone ? Je dirais que d’après mon expérience, j’ai vu à quel point le fait de sortir de ma zone de confort depuis le lycée m’a redonné confiance. Aujourd’hui je peux dire que je suis fière de ce que je suis devenue. J’arrive à être moi-même avec la plupart des gens que je rencontre et j’arrive à faire des choses qu’à l’époque je me croyais incapable

Si tu veux quelques exemples : il y a 1 mois de cela, je n’imaginais pas que je pourrai tenir une conversation en anglais. Je ne m’imaginais pas être capable de vivre autre part que chez papa-maman et je ne me croyais même pas capable d’écrire quoique ce soit qui puisse intéresser des gens… Et si tu lis cet article aujourd’hui et que cela t’intéresse, c’est bien une preuve que j’avais tort et que si je n’étais pas sortie de ma zone de confort, jamais je n’aurais pu découvrir cette passion !

J’ai d’autres objectifs pour la suite… Comme par exemple, mettre ma tête face caméra, voyager en solo, apprendre différentes langues, faire de l’humanitaire, travailler en équipe… Parce que notre zone de confort n’est jamais à 100% stable, on peut toujours la faire évoluer !

Du coup, si tu as envie de gagne en confiance en sortant de ta zone de confort à ton rythme alors je t’explique dans la suite de l’article comment tu peux y parvenir le plus simplement possible !

Comment passer dans sa zone de danger sans paniquer ?

Je t’explique ici non pas comment sortir de ta zone de confort mais comment entrer dans ta zone de danger de façon plus sereine afin de pouvoir prendre confiance petit à petit.

  1. Reproduis ce schéma sur une feuille et écris toutes les situations dans lesquelles tu te sens à l’aise dans la partie « zone de confort » et toutes les situations où tu ressens du stress dans la partie « zone de danger ». Tu pourras ainsi identifier la limite entre ta zone de confort et celle de danger ce qui est important pour la suite car nous avons tous une zone de confort plus ou moins large.                                                                       schéma zone de confort personnaliserPar exemple, voici le schéma que j’ai créé pour moi mais ATTENTION, chacun a sa propre zone de confort alors je t’invite à vraiment personnaliser ton schéma !
    schéma zone de confort rempli
  2. Lance-toi des défis dans les domaines que tu as pu identifier dans l’étape d’avant. Je parle ici de petits défis à faire au quotidien à ton échelle. Ex : parler à une personne inconnue par jour (même pour un simple « bonjour ») et plus tu te sens à l’aise et plus au fur et à mesure des semaines, tu compliques le défi. Il ne s’agit pas de te faire perdre ta confiance alors va y vraiment doucement, cela ne pourra que t’être que bénéfique !
  3. Dire OUI le plus possible, c’est un conseil qui boostera ta zone de confort sans pour autant te mettre trop en danger. Je t’explique : si une personne te propose par exemple d’aller faire du sport et que tu n’es pas habitué à en faire mais que tu dis quand même oui. Premièrement, vois cette expérience comme un moyen de découvrir quelque chose de nouveaux qui peut te plaire tout en étant accompagné. Deuxièmement, cela peut te permettre de créer des liens de confiance avec cette personne et troisièmement, tu sors de ta zone de confiance sans efforts !dire oui

J’espère que tous ces conseils t’aiderons à te sentir mieux, à améliorer la confiance en toi-même et à découvrir que tu peux toujours évoluer dans les domaines qui te font peur, il suffit juste d’y aller pas à pas !

Si tu veux en savoir plus sur la notion de développement personnel, je t’invite à lire cet article : « Comment bien débuter son développement personnel ? »

Si tu as des questions sur cet article, n’hésite pas à les poser dans les commentaires ou par mail, je me ferai une joie d’y répondre ! Si tu n’es pas d’accord sur certains point, tu peux également l’indiquer dans les commentaires, sache que ce que je raconte dans cet article provient uniquement de mon expérience donc je peux avoir tort !

A bientôt pour de prochaines aventures !

Elisa ✍

Rendez-vous sur Hellocoton !


4 thoughts on “Zone de confort : comment en sortir et être confiant ?”

Laisser un commentaire